jeudi 24 mai 2007

Les (pou)Belles images


Il ne suffit pas de dire que l'on a transformé une poubelle en Camera Obscura munie d'un sténopé et de raconter que l'on a fait des images avec !
Encore faut-il le prouver!
Donc pour les petits curieux, voici ce qu'on a obtenu comme images au cours de ce stage.

La taille de la poubelle permettait de mettre une émulsion sensible d'environ 40 sur 80 cm.
Donc, à moins de faire une mosaïque de plan-films 4 x 5 inches - ce qui ne serait pas inintéressant au demeurant-, la solution était d'utiliser du papier.
Par chance, Arnaud avait dans son escarcelle du papier noir et blanc en rouleau de 24 cm de large.
Nous avons donc découpé deux bandes de 80 cm que nous avons scotchées l'une à côté de l'autre à l'intérieur de la poubelle.
C'est pourquoi vous verrez à chaque fois une ligne verticale au milieu des images.

La première image, à titre d'essai, a été réalisée dans la cour du Centre Culturel et montre le bâtiment qui abritera la Capsule, future résidence de photographe. La chose est tellement rare qu'il faut signaler son existence !


Pour la seconde image nous nous sommes aventurés un peu plus loin, jusqu'au carrefour. La poubelle était vraiment très au bord et il fallait la tenir pour qu'elle ne "s'envole" pas au passage des voitures, camions et autres autobus!
La circulation était "dense mais fluide" comme on dit à FIP... c'est bien en raison de cette fluïdité qu'aun engin motorisé n'est visible. Seules quelques traces suggèrent leur passage.








Pour finir, nous sommes allés un peu plus loin encore dans un lotissement en construction où nous avons découvert ce terrain vague avec un gros bloc de béton au milieu.
Le format de la poubelle nous donnant quelque chose se rapprochant du panoramique, nous avons décidé ici de l'essayer non plus avec la poubelle en position normale, debout, mais en la couchant. Pendant la pose de plusieurs minutes nous avons grimpé tour à tour sur le bloc de béton.
Vous avez donc en prime un portrait de groupe!

2 commentaires:

Alain Gayster a dit…

C'est bien la piou belle de tout le quartier.
Le baril, la poubelle, à quand le camion ? ;o))

Pierre a dit…

Toujours une certaine émotion à la vue de vos photographies.
Merci